THÉO ISAMBOURG

 

 

Le 25 décembre 2004, le père Noël offre à Théo Isambourg, 8 ans, une guitare acoustique qui va changer sa vie. En quelques mois son rêve est dessiné. D’abord inspiré par les chars à voile de la Côte d’Opale, il part vivre avec sa famille à l’île Maurice à 14 ans. Il découvre les couleurs d’une musique authentique, rythmée par les nuits autour de feux de camps après les journées de surf. La France le rappelle en 2014 pour participer à The Voice, ukulélé à la main, devant 10 millions de téléspectateurs. C’est le goût de la scène qui le gagne ; l’espoir semé par les mots de Mika « Tu as tout ce qu’il faut pour réussir, nul doute que l’on te reverra dans quelques années sur le devant de la scène… » lui donnent l’élan pour venir s’installer quelques années plus tard en Ile de France. Le jour, élève ingénieur en informatique et le soir musicien du métro, il découvre la poésie frénétique de Paris. Il croise rapidement la route de Philippine avec qui il reprend certaines des plus belles chansons françaises des 70’s. Leur premier album de reprise en duo sort en 2019 chez Sony et leur ouvre les portes du grand studio RTL, de la chanson de l’année sur TF1 et des premières parties de Patrick Bruel et Patrick Fiori , des zéniths à l’Olympia. Ingénieur dans quelques mois, artiste-entrepreneur à 22 ans, il écrit sa version de la poésie et compose son album solo.

Découvrir

Plus d'informations ?

Chargement...